La Dictée de Versailles

Dictée 2018

La neuvième Dictée de Versailles s'est tenue le samedi 9 juin 2018 au matin, dans le cadre du "mois Molière" de Versailles, à la salle Montgolfier de l'Hôtel de Ville de Versailles.

Le texte original a porté cette année sur Mademoiselle Montansier, dont Versailles a fêté les 240 ans de son théâtre. La dictée a été lue par Patricia Bouchenot-Déchin, qui a présidé l’Académie des Sciences morales, des Lettres et des Arts de Versailles et d’Île-de-France et qui a donné pendant la correction une conférence très intéressante sur la Montansier, dont elle est biographe (éditions Perrin).

En cette matinée de juin, 57 personnes sont venues s'amuser des pièges du texte et se cultiver sur Mademoiselle Montansier.

Les jeunes de moins de 25 ans, qui n'étaient notés et classés que sur le premier tiers du texte, relativement plus facile, représentaient 12% des participants. La junior classée n°1, qui a gagné une tablette, est une jeune fille venue de Dieppe avec sa famille.

répartition notes 2018 Le sénior classé n°1 a réussi un score de 86 points sur 100, sachant que les fautes grammaticales sont comptées à 4 points et lexicales à 2 points. Il s’agit de Philippe Girard, retraité de l’Éducation nationale, habitué des concours d’orthographe qui est venu spécialement de la Manche. Le n°2 avec 81 points est un jeune ingénieur de 27 ans, Cédric Jeancolas, qui avait remporté la Dictée de Versailles de l’année précédente. Le n°3, Xavier François, est également un féru d’orthographe qui s’est déplacé du Doubs pour se frotter au texte de la Dictée de Versailles. Les n°4 ex-aequo, avec 74 points, sont d’une part Christian Maricourt, de Levallois-Perret, qui a été vainqueur plusieurs fois les années précédentes et Riana Le Gal.

Si la Dictée de Versailles est désormais réputée chez les amateurs de concours d’orthographe, plus de la moitié des participants était yvelinoise et a particulièrement apprécié le sujet du texte sur la Montansier et les passionnants détails qu'a révélés Patricia Bouchenot-Déchin sur ce personnage versaillais extraordinaire pour son temps.

Comme l'a souligné Corinne Bébin, maire adjoint de Versailles, les recettes de la dictée de cette année contribuent à financer un minibus qui permettra aux personnes âgées dépendantes de se rendre à l'établissement Lépine Providence de Versailles.

Merci à tous les donateurs qui ont soutenu l'opération de la Dictée de Versailles 2018, par le don d'argent ou de lots. Leur nom a été projeté en boucle au public par le diaporama de présentation que vous pouvez retrouver ici.

En cliquant ici, vous pouvez écouter cette dictée, en entier et par morceau de phrase pour la faire chez vous, puis découvrir le corrigé.